Presse et communiqués

Message aux personnes inscrites au Congrès International Féminin pour une Culture de Paix

« Un acte de foi »

Madame, monsieur,

Comme nous tous, vous devez avoir été choqués par les derniers événements qui ont marqué l’actualité en Algérie. La monstrueuse exécution de monsieur Hervé Gourdel nous a profondément attristés. Elle nous démontre encore une fois l’importance de créer, le plus rapidement possible, une culture de paix capable d’enrayer cette violence qui alimente trop souvent notre quotidien.

Bien sûr, ces événements nous amènent à nous interroger sur la sécurité qui sera déployée autour du congrès qui se tiendra à Oran et à Mostaganem. Au cours des dernières heures, je suis entré en contact avec les plus hautes autorités algériennes pour faire le point sur cette question.
Ces dernières nous ont rassurés sur les mesures mises en oeuvre pour veiller à la sécurité de tous les participants du congrès, leur première priorité. Ainsi, ils nous ont certifié que toutes les dispositions sont prises pour que notre importante rencontre se déroule dans un climat serein.
La tenue de notre congrès, qui veut mobiliser l’énergie féminine pour la création d’une véritable culture de paix, représente une réponse importante aux attentes de ces millions de personnes, musulmanes ou non, qui sont convaincues que l’avenir de l’humanité passe par la paix et le mieux vivre ensemble. Notre congrès prend donc, dans le contexte actuel, une importance encore plus grande en posant les bases d’une société plus juste et égalitaire.
Ce Congrès devient un acte de foi, une réponse à tous ceux qui salissent et défigurent l’enseignement du Prophète de l’Islam et de tous les savants et sages qui ont donné leur vie pour transmettre cet héritage de paix, d’amour et de spiritualité. C’est le moment, plus que jamais, de démontrer sa foi et sa conviction.
Soyez, avec nous, les témoins et les compagnons pour transmettre ce message.
Fraternellement
Cheikh Khaled Bentounes

Documents associés:
   Impression Impression